"Ad Augusta per Angusta" *

Norbert CASTERET

Spéléologue français (1897 - 1987)

Norbert CASTERET a surtout exploré les sites spéléologiques des Pyrénées. Il a reconnu la source de la Garonne, dans la Maladeta (1931), et exploré des abîmes profonds : gouffre Martel (Ariège) en 1935, la Henne-Morte en 1947, la Pierre-Saint-Martin en 1952 et 1953...

Cette citation du dictionnaire Larousse est évidemment très incomplète. En réalité, la carrière de ce grand explorateur, aventurier et aventureux, couvre une période d'une cinquantaine d'années: de 1920 à 1970 environ.

* "vers de grandes choses par des voies étroites" (devise de Norbert CASTERET)

Le conférencier et le naturaliste.

Homme de radio, de télévision, il donna 1200 conférences en France et dans 27 autres pays dans 458 villes différentes. Il écrivit plus de 500 articles et publia 45 livres relatant son épopée souterraine tels : "Ma vie souterraine", "L'appel des gouffres", "Les grandes heures de la spéléologie", "Dix ans sous terre",...

Traduit et écouté dans le monde entier, Norbert CASTERET est internationalement connu, médaillé et honoré tant pour ses découvertes, ses conférences que ses nombreux livres de vulgarisation (plus de 45 ouvrages traduits en 17 langues). Il se révèle aussi un naturaliste expert concernant les animaux vivant dans les cavernes.

Norbert CASTERET s'intéressa à la grande famille des chauves-souris avec qui il partageait le monde souterrain. Il bagua jusqu'à 5 500 chauves-souris et la plus grande distance parcourue par l'une d'elle fut plus de 1 000 km (de Gargas dans les Pyrénées à la Bavière).

Il se met en rapport avec le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris, où le Professeur BOURDELLE lui fournit des bagues spéciales dont il équipe ces  bestioles, et pendant des années, pratiquement jusqu'à la fin de sa vie, il observe, note, et publie le résultat de ses observations, qui sont très appréciées par le Muséum. Il formera également des adeptes.

Par ailleurs, il s'intéressera également à l'Ursus Speleus (Ours des Cavernes), et aux  environs de 1930, écrira un petit rapport sur ce grand fauve, qui montre clairement que dès cette époque, il en savait sur ce sujet à peu près autant que ce que l'on en sait à l'époque actuelle.

Curieux de nature, et excellent naturaliste, Norbert CASTERETt observera toute sa vie les oiseaux et une grande quantité d'animaux, même les insectes, dont un, qui pour n'être pas cavernicole, n'en fréquente pas moins des galeries souterraines: le grillon.

Il demeure jusqu’au bout un homme simple, affable, plein d’humour et bavard avec ses visiteurs.

"Rencontre avec les chauves-souris" (tous les épisodes notés par Norbert CASTERET de 1922 à 1969) logo pdf

Notes de Norbert CASTERET relatives à l’étude des différentes espèces d'oiseaux dans le jardin de la propriété familiale logo pdf

 

Copyright 2022 - Gilberte CASTERET / Tous droits réservés

MENTIONS LÉGALES - PLAN DU SITE

une réalisation WATOOWEB